Si le message ne s'affiche pas correctement, merci de cliquer ici.

Image©fotolia

Chères lectrices et chers lecteurs

La journée mondiale de sensibilisation au syndrome d’alcoolisation fœtale s'est déroulée le 9 septembre dernier.
Des résultats issus du Monitorage suisse des addictions révèlent qu’il est nécessaire de continuer à en parler: Environ 6% des femmes enceintes ou allaitantes en Suisse ont déclaré boire au moins une fois par mois quatre verres d’alcool ou plus pendant la grossesse ou la période d’allaitement. Cette quantité équivaut à une consommation ponctuelle à risque et peut avoir des effets graves de handicaps physiques ou de troubles du développement du cerveau sur l'enfant à naître.

Pour une femme, attendre un enfant est souvent une motivation importante pour être plus attentive à sa santé. Mais également aussi une période empreinte d’une certaine appréhension face à cette nouvelle responsabilité, voire de culpabilité lorsqu’elle n'arrive pas à changer certaines habitudes.

Addiction Suisse appelle partenaires et proches à soutenir les femmes enceintes pour qu’elles s’abstiennent de toute consommation d’alcool et à aider celles qui ne peuvent s’empêcher de boire. Comment? En offrant de l’écoute sans les culpabiliser davantage et, si besoin, en les encourageant à chercher de l’aide auprès des professionnels de la santé et des services spécialisés.

Rachel Stauffer Babel, cheffe de projet prévention


Les thèmes de l'édition:


Revue de presse

  • Alcool et grossesse: un défi pour la société. Lire...
  • Près d'une femme enceinte sur cinq boit au moins un verre d'alcool par semaine. Ecouter l'interview sur le sujet
  • L'invitée à la RTS, Corine Kibora en interview sur la société et ses diverses addictions. Ecouter...
  • La suite...

Image: ©pixabay


Parents d'ado: des réponses à vos questions

Etre parent, c'est enrichissant, mais ce n’est pas toujours facile. En se développant, l’enfant s’émancipe, revendique, prend son autonomie. Ces changements dans sa vie sont aussi des changements dans la vie des parents.

La dernière édition de la newsletter au parents aborde le rôle des parents en tant que modèle par rapport à leur mode de consommation. 
Vous trouverez d’autres sujets comme l'abus du smartphone, la résolution de conflits, la tolérance à la frustration…sur la page thématique pour parents.

Image: ©contrastwerkstatt - stock.adobe.com
Je désire recevoir 3 fois par année la newsletter aux parents d'Addiction Suisse via e-mail. Je m'abonne.


Publications pour la rentrée

Addiction Suisse développe pour les écoles un large éventail d'outils de prévention, comme par exemple le site web "la petite différence" qui prend en compte des aspects liés au genre dans la prévention des addictions.

D’autres publications informent sur les effets et risques de substances psychoactives et/ou s’adressent directement aux jeunes:

  • Des flyers avec informations pour les adolescentes sur diverses substances: télécharger ou commander
  • Des feuilles d’information sur divers sujets (CBD, E-cigarettes, produits nicotiniques…) pour le travail en classe: à télécharger


Notre page thématique pour enseignant-e-s offre plus d’informations autour de la prévention des addictions

Nouvelles données sur "Faits et chiffres"

Vue d'ensemble


Enjeux professionnels contemporains

Travailler dans les addictions, c’est accepter que l’on ne pourra pas se reposer une bonne fois pour toute sur un savoir stable,
légitime, immuable. Bien au contraire, il s’agit d’aller vers les nœuds contemporains, les espaces de tensions d'où naît la création, et où se construit le monde de demain.
Le domaine des addictions est en effet à la pointe de l’innovation sociale, il est producteur de nouveaux équilibres pour un monde en devenir qui se cherche. Les notions de
bas seuil, de participation des usagers, d’ancrage dans la communauté se déploient d’abord dans les dépendances, tout comme l’interprofessionnalité, tant louée dans tous les domaines.

Agenda automnal

Plateforme nationale d’échange et de formation
Jeudi 15 novembre 2018:
Comment appréhender le vécu en étant adulte enfant de parents dépendants?

Avec, entre autres au programme: "L'alcoolisme en héritage, est-ce vraiment inéluctable? A quels défis peuvent être soumis les héritiers d'une situation familiale sous imprégnation alcoolique? Comment se créer et s'autoriser à vivre quand on n'a que la solution addictive comme héritage?"
Image©fotolia

Formation: Il restent des places pour la formation "Alcool, drogues et psychotropes au travail", les lundis 19 et 26 novembre 2018

Renforcer les compétences des cadres (ou de toute autre personne pouvant être confrontée à de telles situations dans le monde du travail) dans l’approche, l’accompagnement et la gestion des problèmes liés à la consommation d'alcool ou de drogues illégales.


Nous engageons:

Afin de renforcer notre équipe de prévention, nous souhaitons engager pour le 1er janvier 2019 ou pour une date à convenir, un-e
Collaboratrice/collaborateur scientifique (60%). Intéressé-e?



APPELEZ-NOUS
Notre ligne gratuite d'aide
et de conseil saura
vous écouter et vous renseigner:
0800 105 105 .

 

Addiction Suisse est une fondation

indépendante.
Merci à celles et ceux
qui nous soutiennent.
CCP 10-261-77

IBAN: CH63 0900 0000 1000 0261 7
7

      Se désabonner

 

Addiction Suisse
Avenue Ruchonnet 14, Case postale 870
1001 Lausanne
Schweiz

+41 21 321 29 11
webmaster@addictionsuisse.ch
www.addictionsuisse.ch